PNL ??!! … Présentation…sur le 74

PNL ??!! … Présentation…
15 février 2013,

Toutes les thérapies ne durent pas des années. Les thérapies brèves, comme l’art thérapie, le coaching, l’hypnose ou la PNL, peuvent également vous aider. Elles sont nombreuses.

Championne de la communication et thérapie brève, la PNL nous aide à développer des comportements de réussite en nous apprenant à mobiliser nos ressources et à utiliser nos sens.

Programmation Neurolinguistique : pour quoi ?

La P.N.L est avant tout un modèle général du psychisme humain ; elle propose un cadre d’analyse et de nombreux concepts pour décrire notre conduite et de nombreux outils pour nous aider à l’améliorer.
Son objet réel est d’appréhender comment un être humain construit l’expérience subjective qu’il a du monde, des autres et de lui-même, et comment il peut la transformer.
La P.N.L ne peut être réduite à une simple pragmatique de la communication mais elle s’y intéresse parce que :
– c’est essentiellement par des processus de communication interne et externe que nous structurons et modifions notre image du monde et notre comportement.
– nos échanges témoignent de notre modèle du monde, des mécanismes qui l’organisent, des buts et des présupposés inconscients qui le sous-tendent, le tout nous influençant en tant qu’émetteur ou récepteur.

Le propre de la P.N.L est de traiter la communication de façon à établir des liens explicites et vérifiables entre nos échanges, nos expériences subjectives et des procédures de travail susceptibles de les influencer. Ce qui permet donc de faciliter la connaissance de nous-mêmes et de l’autre et de produire des apprentissages et des changements.

Programmation Neurolinguistique : pourquoi ?

Programmation : parce que tout au long de notre existence, nous nous programmons en mettant en place des façons de penser, ressentir et nous comporter que nous employons dans les multiples situations de notre vie.

L’esprit humain est bien sûr plus complexe et plus riche que l’ordinateur le plus sophistiqué, cependant cette analogie peut être utilisée pour décrire les processus de nos pensées, de nos émotions et de nos comportements.

Neuro : parce que cette capacité de nous programmer repose sur l’activité neurologique de notre cerveau et de notre système nerveux.

Les procédures de travail de la P.N.L agissent sur cette organisation neurologique, le corps et l’esprit étant deux aspects d’un même système qui s’influencent mutuellement.

Linguistique : parce que le langage structure et reflète la façon dont nous pensons. Le discours d’une personne est riche en informations sur la manière dont celle-ci construit son expérience du monde.
(Tiré de la formation à Synergie PNL)

La PNL est particulièrement efficace pour résoudre des problèmes ponctuels :

Trouver les ressources en nous, gestion de conflit, traitement de traumatisme, de phobies, améliorer la confiance en soi, se remettre d’une rupture ou d’un deuil, préparer un examen, résoudre un blocage précis, sortir d’une série d’échecs, prendre la parole en public…

Elle permet aussi d’affronter certains problèmes de santé ou de somatisation, les troubles d’une crise d’identité ou encore de se sentir plus à l’aise en société.
Ses outils peuvent être utilisés seuls, mais ils sont souvent intégrés dans un processus global choisi par le thérapeute comme par exemple avec une intégration en hypnose ericksonienne N’hésitez pas à l’interroger sur sa démarche.

Déroulement d’une séance:

La PNL fait partie des thérapies brèves (de deux séances à deux ans de consultation maximum). Lors d’un entretien préalable (gratuit ou à tarif réduit), le patient est invité à déterminer ses motivations et à se fixer un objectif à atteindre au cours des séances. Pendant ce temps, le thérapeute observe son patient, afin de savoir quel système sensoriel il privilégie. Chacun d’entre nous a des représentations sensorielles visuelles, auditives, kinesthésiques, olfactives et gustatives avec des tendances plus prononcées – il perçoit l’environnement principalement par la vue, l’ouïe, ou ses émotions, et crée ainsi son propre filtre, à travers lequel il interprète les événements.
Le thérapeute s’adapte alors au mode de communication de son patient, pour le guider dans l’exploration de ses comportements et lui permettre de les reproduire consciemment ou de les modifier si nécessaire.

Hervé, Maître Praticien PNL